Partagez | 
 

 Konoha no Sekai Jijou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autres Comptes : Uso-Tsuki, Nishimura Daichi
Messages : 89
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Bonne question..
Couleur : #ffff00
Fiche de Personnage
Cause de mort: Arrêt cérébral dû à une maladie
Relations:
Capacité: Awakening Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Konoha

Lord KFC

MessageSujet: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 19:31


k on oh a
feat. me, myself and I

nom ▬ kokonose
prénom ▬ haruka
surnom ▬ konoha
sexe ▬ masculin
âge ▬ 19 ans
orientation sexuelle ▬ idk
occupation ▬ membre n°9 du mekakushi dan et euh rien wwww
groupe ▬ mekakushi dan
awakening eyes ▬ permet au possesseur de se réveiller dans un corps qui lui semble «idéal»
cause de mort ▬ attaque cérébrale
taille ▬ 182 cm
poids ▬ bbq
couleur des cheveux ▬ blanc
couleur d'yeux ▬ rougeâtre
teint ▬ cadavérique
particularités ▬ androïde ; trois petits points roses sur la joue droite ; style vestimentaire bien à lui





personnalité

Konoha est quelqu'un d'assez "lent". Il met un certain temps à comprendre les choses, réfléchir, réagir, parler... Vivre, quoi. Cela ne signifie pas qu'il est bête, il n'est simplement pas quelqu'un d'expressif. Comme dirait Hiyori, il est rêveur. Souvent, il ne prête pas attention à son entourage et continue de suivre son petit bonhomme de chemin, dans son petit monde. Ça lui vaut d'avoir du mal à retenir les informations et les notions les plus simples, et cela trahit également une grande naïveté. On peut dire qu'il redescend assez difficilement sur Terre. De ce fait, il est très souvent "perdu", sans trop savoir quoi faire pour avancer.

Il n'est absolument pas influencé par le regard que les gens peuvent avoir sur lui. La plupart du temps il n'a pas grand chose à leur dire ou à leur répondre, ou bien il va au plus simple, sans perdre son temps à nuancer les choses. Il sait exprimer le fond de sa pensée (aussi simple et naïve soit cette pensée) sans aucune gêne.

C'est également quelqu'un de très gentil, qui ne ferait pas de mal à une mouche. Il n'hésite pas à employer les grands moyens pour aider ceux qu'il apprécie. D'ailleurs il est rare qu'il n'apprécie pas quelqu'un, à moins que cette personne ne soit vraiment méchante et odieuse sans raison apparente.

En bref, Konoha est quelqu'un de plutôt sympathique, même si au premier abord il peut paraître très étrange (ce qui lui confère, en quelque sorte, un certain charme !).





histoire

« Ceci est un conte sur son passé. »

• • •


Aujourd'hui était encore un de ces chauds jours d'été, le soleil brillait, pas un nuage à l'horizon. Le festival du lycée approchait, chaque classe devait préparer quelque chose pour donner à la fête une ambiance joyeuse et conviviale. Mais que faire quand une classe n'est composée que de deux élèves ?

« Bonjour.. », dit l'un d'entre eux en s'étirant.

Même si l'échéance approchait de plus en plus, le jeune homme ne semblait pas stressé le moins du monde.

« Haruka, comment peux-tu être si détendu alors qu'il nous reste moins de deux semaines pour préparer quelque chose ?! »

« Allons, allons, Takane. Si nous travaillons tous les trois, nous pouvons faire quelque chose de très bien. », répondit leur professeur, d'un ton qui se voulait détendu et nonchalant. Il n'égalait cependant pas Haruka.

« Et avec quel budget ? », reprit la jeune fille, qui ne perdait pas le nord. « Vous avez tout dépensé pour des futilités, sensei. »

Ce à quoi ledit sensei ne trouva rien à répondre, sinon en bafouillant de façon inintelligible. Tandis qu'il se chamaillait avec son élève, le brun eut une idée. Il ne savait d'ailleurs pas encore à quel point elle était lumineuse.

« Oh.. Et pourquoi pas un stand de tir ? »

Takane râla, mais ce n'était que pour la forme. L'idée lui plaisait, ça se lisait dans son regard.

« Vous êtes prêts à donner le meilleur de vous-mêmes ? Vous n'allez pas me lâcher en route ? »

Devant tant de motivation, les deux autres acquiescèrent sans savoir ce qui les attendait. C'est ainsi que Tateyama-sensei se retrouva collé à la programmation, tandis que Haruka s'occupait du dessin. Un stand de tir, oui, mais un stand de tir virtuel.
• • •

C'est ainsi que les deux élèves de la classe ayant des besoins spéciaux se retrouvèrent à s'occuper du stand de tir. Haruka accueillait les visiteurs tandis que Takane les défiait au jeu programmé par Tateyama-sensei, Headphone Actor.

Après le déjeuner, ou plutôt après le déjeuner de Takane, car Haruka avait encore plein de nourriture dans les bras, ils retournèrent au stand. Une foule impressionnante se trouvait devant. Haruka ne comprenait pas vraiment la situation et fut pris de court lorsqu'on vint les questionner. Takane se cachant derrière lui, l'inconnu s'exclama :

« C'est toi, Ene ?! »

« Etto.. Ene ? Non, je-... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que sa camarade l'entraîna à toute vitesse dans la salle de classe, bousculant les gens qui se pressaient devant. Alors que ceux-ci s'agitaient, comprenant que c'était elle, Ene, elle ferma la porte et la verrouilla.

« T-Takane...? Qu'est-ce qui se passe ? »

« J-je- ! » La jeune fille chercha à se cacher. « Haruka.. Tu ne vas pas t'en aller si je t'explique..? »

« Non.. Qu'y a-t-il ? Tu connais ces gens ? »

« Je-.. En fait, ce sont eux qui me connaissent. Cette Ene, qu'ils cherchent, c'est moi, c'est le pseudonyme que j'utilise sur internet quand je joue à ce genre de jeu.. Et il se trouve que lors d'un tournoi je suis arrivée deuxième nationale, ils ont dû entendre parler de moi. C-Ce n'est pas vraiment intéressant, mais je n'ai rien d'autre à faire, a-alors.. »

« Deuxième nationale ?! Takane, c'est génial ! Ces gens sont tes fans ? Ouaah ! », s'exclama le brun, émerveillé.

« Tu.. Tu ne pars pas ? »

« Non, pourquoi partirais-je ? Maintenant que je sais ça j'ai encore plus envie de te voir jouer ! Je suis sûr que tu peux les battre ! »

Il appuya ses propos pour un beau sourire, ce qui rendit sa vigueur à la jeune fille. Elle le remercia et rouvrit la porte, proclamant que oui, c'était elle Ene, et qu'elle allait tous les écraser un par un.

Tout se passait bien, et plus l'après-midi avançait, plus Takane, ou plutôt Ene, gagnait en notoriété. Personne ne l'avait battue, pas même cette jeune fille timide aux cheveux verts, qui semblait pourtant être forte. Haruka ne cessait de l'encourager, admirant beaucoup sa force.

Alors que la journée se terminait, deux derniers visiteur se présentèrent. Des collégiens, à première vue. Le garçon, qui semblait indifférent, défia Takane :

« Tu te crois très forte car ces gens t'adulent, mais tu ne l'es pas réellement. Ton style de jeu est bâclé, et tu ne sais pas faire face aux situations où il faut analyser. Je ne perdrai pas contre toi. » Comme pour continuer la provocation, il demanda : « Tu as entendu ? Je viens de dire que tu étais faible. »

La tension sembla d'un coup palpable. Haruka, à l'instar de la collégienne, parut très gêné, et aucun des deux ne dit mot.

« Très bien, tu vas voir ! Tu ne manques pas d'air ! Si tu gagnes, je veux bien t'appeler Maître et faire tout ce que tu désires ! », lança Takane, plus que remontée.

« Oh, c'est nul. Mais ce n'est pas grave, commençons. », lâcha l'autre, comme pour l'énerver encore plus.

La jeune fille mit toute sa rage dans cette partie, mais, à son grand dam, l'autre la battit à plate couture. Alors qu'elle restait là, toute penaude, le garçon s'en alla, suivi de Haruka. Ce dernier en profita pour aller faire un tour aux stands de nourriture, qui furent bien contents de lui donner ce qu'ils avaient de trop. Lorsqu'il retrouva son amie pour ranger la salle de classe, elle était d'humeur massacrante.

« Tu sembles de bonne humeur », constata-t-il.

Et il ne se trompait pas, vu l'énergie qu'elle déploya pour le nier. La journée s'acheva dans ce qui semblait être la bonne humeur. Cet événement avait beaucoup rapproché les deux adolescents.
• • •

15 Août. On retrouve nos deux protégés dans leur salle de classe, malgré le fait qu'ils soient en vacances. En effet, ils étaient aux cours de rattrapage.

« Aaah, j'en ai marre ! », soupira la jeune fille.

« Courage, Takane. Nous avons bientôt terminé, n'est-ce pas ? », répondit le brun, le sourire au lèvres.

Malgré les accès de rage injustifiés de la jeune fille conte lui -qui se faisaient d'ailleurs de plus en plus fréquents ces derniers temps-, Haruka restait très calme et doux comme un agneau. Il se sentait bien, et s'amusait beaucoup. Détournant la tête, celle-ci demanda :

« Hey, Haruka.. Qu'est-ce que tu penses de moi, exactement ? P-Parce que ça fait quand même un an qu'on se côtoie et que je passe mon temps à rouspéter... », se justifia-t-elle.

Pas de réponse. Pris d'un énorme coup de mou, le garçon s'était replié sur lui-même, contre sa table. Il tentait en vain de se reprendre, il tenait absolument à lui répondre. Voyant qu'il ne répondait pas, la jeune fille partit en grommelant, visiblement blessée.
Pourquoi ? Pourquoi son corps ne voulait-il pas réagir ? Il voulait, il voulait vraiment lui parler... Il sentait parfaitement qu'elle était sérieuse, et qu'il fallait lui répondre, mais son corps, lui, ne répondait pas. Puis, plus rien. Tout se confondit et sembla s'évanouir.
• • •

Il se réveilla dans ce qui semble être une chambre d'hôpital. Ankylosé, il n'arrivait pas à bouger, c'était à peine s'il s'entendait penser. Il eut à peine le temps d'apercevoir Tateyama-sensei qu'il se sentit replonger.
• • •

« Je veux un corps plus fort, un corps normal, pour sortir et m'amuser avec les autres sans leur causer de problème en m'évanouissant. », pensa-t-il.

Tout autour de lui était flou, tout était mirage, comme irréel. Sa pensée sembla être exaucée : voilà un corps puissant qui apparut juste à côté de lui. Il le reconnut, il l'avait lui-même dessiné.
Une voix, qui semblait venir de nulle part, l'interpela. Lui proposa d'habiter ce corps, ce corps à première vue parfait.

« Non.. Je veux mon propre corps.. »

On lui rétorqua que ce n'était pas grave, qu'il ne se souviendrait pas. Alors qu'il s'efforçait de protester, tout redevint noir. Tout se confondit et sembla s'évanouir. Quel étrange rêve.
• • • • • •

Konoha s'est réveillé il y a peu. Son corps est neuf, à première vue parfait. Du côté de l'esprit, ça l'est un peu moins. Il ne garde aucun souvenir de son passé. En réalité, il n'a pas vraiment de souvenirs du présent non plus. Un homme bienveillant lui a dit qu'il s'occuperait de lui et qu'il ne fallait pas sortir, mais n'est pas revenu depuis.

Voilà plusieurs jours qu'il vit dans une grande maison avec deux enfants. Il a fait leur connaissance, mais a eu du mal à retenir leurs noms. À vrai dire il a encore du mal, mais il les aime bien. La petite est pleine de vie et semble bien l'aimer, et le garçon, même s'il n'a pas l'air de l'apprécier, cuisine très bien.

Cet après-midi, c'est le 15 Août. Cette date lui semble familière. Il est seul à la maison et s'ennuie. Pris par un instinct inexplicable, il sort, il a un mauvais pressentiment concernant les enfants. Il faut les retrouver. Mais.. Par où commencer ?

Oh, tiens, un passant. Il ne semble pas occupé, si ce n'est à marcher. L'albinos s'approche et lui demande poliment son aide. Il semble perdu. L'autre, un brun avec une veste rouge, a l'air plus ennuyé qu'autre chose. Néanmoins il accepte, ce qui soulage bien Konoha. Ils marchent tous les deux, à la fois nonchalamment et nerveusement. Le brun marmonne dans sa barbe mais finit par demander :

« Si tu veux trouver ces gens, pourquoi tu demandes au premier venu et pas à la police ? »

« … Police...? », répète l'autre, aussi vif qu'un paresseux. Sa réaction semble exaspérer l'autre, qui s'énerve :

« Tu ne connais même pas ça ?! Mais tu viens d'où ?! Et où est ta famille ?! Et ton nom ?! »

Submergé par tant de questions, l'albinos ne répond qu'à la plus importante. Ou peut-être à la seule qu'il a retenue.

« … Nom... Konoha. », articule-t-il, toujours aussi animé.

« Oh ! Pourquoi est-ce que j'ai l'impression de connaître ce nom...? », s'étonne son vis-à-vis. « Enfin bref, Je vais t'aider mais si ça ne marche pas je te conduis au poste de police. »

« Oh... Merci... »



Visiblement, le brun s'attendait à ce qu'il rajoute quelque chose.

« Donne-moi un indice, si tu veux les retrouver. À quoi ils ressemblent ? »

« Etto... Ce sont un garçon et une fille de cette taille-là, je crois... », sur ces mots, il désigne leur hauteur avec ses mains. Très précis. Ça ne semble pas vraiment aider. L'autre soupire.

« Et leurs vêtements ? N'ont-ils pas un signe distinctif ? »

« … Vêtements...? Ah... Ils portent les mêmes que ces deux enfants, là-bas. … Oh. C'est eux. » Un sourire éclaire son visage alors qu'il les reconnaît.

Les deux enfants, au bout de la rue, sont aux prises avec plusieurs adultes. Ils se débattent mais finissent par se retrouver enfermés dans une camionnette.

« C'est eux ? Vraiment ? Attends, ils ne sont pas en train de se faire enlever, là ?! C'est dangereux ! »

« Dangereux...? Ça ne va pas... »

À ces mots, Konoha semble enfin agir. Il s'élance vers le fourgon qui emmène Hibiya et Hiyori, fait un bond digne d'un super-héros, l'attrape à mains nues et l'arrête, sous le regard hébété du brun. Il force la porte de l'arrière à s'ouvrir et sourit aux enfants, parlant d'un ton toujours aussi lent et inoffensif :

« Ça va aller. Je ne les laisserai pas vous emmener. », leur sourit-il.

Il les a sûrement empêchés de se faire kidnapper, mais pas de mourir. Un camion arrive à toute vitesse vers eux et dérape, les percutant violemment et les tuant sur-le-champ. Personne n'a le temps de réagir, et c'est avec horreur que le seul témoin les voit se faire absorber par quelque chose de monstrueux, d'innommable.

• • • • • •


Sous un soleil de plomb, alors qu'il n'y a pas un nuage à l'horizon, le jeune homme au corps tremblant marche. Les significations, les rêves et les vies amassés ensembles et incorporés dans ce corps lui donnent l'allure d'une personne en fin de vie. Sans se rappeler de quoi que ce soit, il se dirige pourtant vers un endroit bien précis. Lui-même ne sait pour où il va, mais laisse ses jambes l'y porter.

Alors qu'il se tient sur le trottoir en face d'un parc où discutent les deux enfants, qu'il reconnaît, ceux-ci se précipitent vers la route sans voir le camion qui approche. Alors que celui-ci heurte le petit corps du garçon, alors que le rouge cruel du sang transperce le ciel bleu, il regarde la scène de ses yeux endormis qui s'écarquillent. Brusquement, tout se confond et semble s'évanouir, comme dans un rêve. Il est persuadé de connaître cette sensation.

• • •


Réveil. Tout semble être pareil que dans ce rêve. Même ciel nu et pesant, mêmes significations, rêves, vies qui font trembler son corps. Machinalement, il se dirige vers le parc. C'est alors qu'il les revoit, les deux enfants. Exactement pareils que dans son rêve, ils parlent. Hiyori se précipite soudain vers la chaussée. Comme dans ce rêve. Le camion arrive, tout semble avoir été calculé pour qu'elle soit percutée. Alors qu'il s'apprête à aller la sauver, Hibiya le devance et la prend par le bras pour l'entraîner loin d'ici.

Par curiosité, l'albinos les suit. Le soleil semble marteler la ville. C'est alors que des barres de métal tombent du ciel. Il s'élance pour les empêcher d'embrocher la petite, mais arrive trop tard. Alors que le rouge cruel du sang transperce le ciel bleu, tout se confond et semble s'évanouir. Cette sensation lui est familière.

• • •



Réveil. Dans ce coin reculé de la ville, cette journée d'Août passe, et passera encore. Plus il s'évertue à vouloir aller sauver les deux enfants, plus son désespoir est grand. Son corps tremblant et instable n'arrive jamais à temps, tout se confond et semble s'évanouir alors qu'il est à chaque fois si proche du but. Ce monde lui semble trop difficile à supporter. Ce rêve ne s'achèvera pas.

• • •


Réveil. Peut-on parler de réveil lorsqu'on ne fait que vivre encore et encore la même journée, aussi floue et irréelle qu'un rêve ? Rêve qui prend des allures de cauchemar, lorsque même le bleu du ciel transpercé du rouge cruel du sang devient insupportable. À ce moment-là, dans ce coin de la ville où les criquets chantent lugubrement, la pluie, imprévue, se met à tomber. Serait-ce la fin de ce rêve ? Une fin qui diffère de toutes les autres ? Une fin qui ne serait pas tragique ? Tout se confond et semble s'évanouir. Cette sensation est insupportable.

• • • • • •


Loin de cette ville bruyante et meurtrière, il ouvre les yeux et découvre une grande maison. Le calme règne, il fait bon. Rien n'est flou, rien n'est mirage, ici. Cette fois, il a vraiment l'impression d'être réveillé...
• • •

À présent, Konoha s'est fait plusieurs amis, il s'est intégré à un groupe étrange, mais pas du tout ennuyeux : le Me-... ? Me-... ? Meka ? Meko ? Etto... Ce qui compte, c'est qu'il s'y amuse beaucoup.


hors rp

coucou alors mois c'est Kono et je viens de faire genre j'ai refait ma fiche alors que je l'ai pas réécrite, mais promis un jour je le ferai :srs pour l'instant je suis trop occupé à décrédibiliser l'AD bye


Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Kirisaki Haku ; Maekawa Amber
Messages : 230
Date d'inscription : 11/01/2014
Localisation : Là ou y a des nendoroids (๑•̀ㅂ•́)و✧
Couleur : FF6600
Fiche de Personnage
Cause de mort: Chute dans les escaliers
Relations:
Capacité: Linking Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hinata Misaki

Mascotte ©

MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 19:45

MON DIEU ON A LE MEME SURNOM *highfive*
Bref sinon bienvenue ! Konoha il est super cool et tout et en espérant que tu te plaises ici !
Bon courage pour la fiche et je veux bien réserver un ptit rp owo
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 19:54

KONOHAHAHAHA. (Is back to us)
.. Em, bienvenue! J'espère que tu te plairas ici~
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Uso-Tsuki, Nishimura Daichi
Messages : 89
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Bonne question..
Couleur : #ffff00
Fiche de Personnage
Cause de mort: Arrêt cérébral dû à une maladie
Relations:
Capacité: Awakening Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Konoha

Lord KFC

MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 20:04

Hinata ~> *highfive* Je dédie ce geste au manque cruel d'originalité de nos proches. Amen. Ok pour le rp :3 (Sois heureuse d'être la première personne à rp avec Konoha~)

Mun ~> Hm-... Etto.. Merci.. (C'est Yume Nikki l'avatar ?)

__________





Merci à Misamin pour le vava trop cuuute & bless my kohai Mikumiku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Kurushimi Nanashi
Messages : 120
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 20
Localisation : « Némésis despotique.»
Couleur : #cc3333
Fiche de Personnage
Cause de mort: Poignardé par un cambrioleur
Relations:
Capacité: Deceiving Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kano Shuuya

Deceiver - #3

MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 20:13

Oh oh oh oh oh Konohaaaaa ! ~
Bienvenue, compagnon d'infortune ! Je te souhaite la complaisance ici, et espère que tu ne nous prendras pas (du moins, de suite) pour des fous. (We are all mad here... ~)
Je veux bien réserver un rp aussi, parce que voilà KanoKonoha forever. /0/

(+ Je pense que tu devrais probablement décrire Kuroha et Haruka... Peut-être dans l'ordre chronologique ? J'en ai aucune idée... Faudra demander à Lisa -Pisces-, c'est elle le patron de cet asile. 0/ -court lui demander-)

__________



« J'ai aimé chialer sur ma vie comme on peut aimer dégouliner devant les films tragiques.»

Merci à ma Muny d'amour pour l'avatar qui envoie du pâté aux moutons affamés d'Afrique !
J'AI ENFIN UN ORDI, JE REPRENDS LES RPS !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 21:10

JE TE SOUHAITE LA BIENVENUE! OH MON DIEU! DX SI SEULEMENT T'ETAIS DANS L'EVENT! J'IMAGINE TROP KUROHA D'XXX
Bref.
BIENVENUE! T'AS MEME MIS UN PEU DE KUROHA 8'D Enfin! ENFIN
XD Eeeeehhh!
Hibiya: Konoha? Attends, celui là va pas encore nous quitter, hein? -_-
Oooh! JE VEUX UN RP AVEC TOI MOI AUSSI XD Sur Sachi et puis un jour sur Hibi... Car, Konoha c'est son grand-frère <3 (Tu l'auras pas Kano x'DD Ni Ene. Il est a Hibi)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 21:55

welcome to my womb~ c'est le cas de le dire, ha!
premièrement, pour répondre à ta question, Kuroha n'est pas jouable donc ce n'est pas la peine de le décrire. Haruka n'est pas jouable seulement, je n'a pas encore lu ta fiche - manque de temps - mais tu peux le comparer à Konoha si tu le souhaites, en revanche, il faut bien évidemment décrire le passé de Konoha en tant qu'Haruka dans ton histoire. Tu peux aussi décrire son implication dans la boucle puisque eh, Hibiya a sa capacité sur le forum.
Aussi, JE joue Shintaro et j'ai dans l'idée que Pisces & Konoha s'entendront bien, je te réserve deux rps donc ❤ désolé mais ainsi va la vie, il faut bien que je me remette à jouer Shintaro, ha.
Bonne chance pour ta fiche! Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à me mp et surtout, passe sur la chatbox! On ne mord pas, promis.
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Uso-Tsuki, Nishimura Daichi
Messages : 89
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Bonne question..
Couleur : #ffff00
Fiche de Personnage
Cause de mort: Arrêt cérébral dû à une maladie
Relations:
Capacité: Awakening Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Konoha

Lord KFC

MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 22:07

Oooh.. Tout le monde veut rp avec moi.. *joie intense à peine visible sur le visage*

Kano ~> Affaire résolue, merci quand même. Rp accepté !

Yuzuki ~> ... Event..?
Et oui, que ferait-on sans Kuroha ? 8D ("On vivrait", tu vas me dire. *pan*) Ok pour rp. :3

Pisces ~> Merci pour ces précisions. Je décrirai aussi Haruka. Et je rédigerai la fin de la fiche dès que je pourrai.. Mais sûrement après le bac. :') (Quelle idée de s'inscrire à ce moment-là..) Donc deux rp ? Ok. Combien ça m'en fait, alors que j'ai même pas fini la fiche ? XD

Merci à tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Lun 16 Juin - 22:19

Y'a un event Corspe Party, là 8D Tu connais?
Et un RP pour Hibiya aussi XD Je le jou OWO
(Eh woui. Tu te rends compte que tu as pris Konoha? XD KONOHA EST DIEU FCBDFUFDJ) De rieeeen. (Kuroha ;w; M'en fiche. J'adore Outer Science! SAKANA-KUN ME RUINE LA VIE)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Mar 17 Juin - 7:56

@Konoha: yup, je joue Madotsuki! (trop de classe cette chaise.)
@Pisces: Jouer Shintaro? Réponds à Lets Play, heeeee -à moins que j'ai loupé un truc.
@Sachiko: Ça va aller Sachi, on se calmeeee tout va bien!
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Uso-Tsuki, Nishimura Daichi
Messages : 89
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Bonne question..
Couleur : #ffff00
Fiche de Personnage
Cause de mort: Arrêt cérébral dû à une maladie
Relations:
Capacité: Awakening Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Konoha

Lord KFC

MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Dim 29 Juin - 13:30

Etto... Voilà, j'ai terminé. Épuisants, tous ces codes à mettre partout. Mais au moins c'est joli ! :3

Bon, maintenant il va falloir qu'on m'explique clairement et simplement ce qu'est une fiche de relations. J'ai beau essayer, je capte pas. (Ce qui trahit ma grande expérience dans le monde du rp XD)

__________





Merci à Misamin pour le vava trop cuuute & bless my kohai Mikumiku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Dim 29 Juin - 17:29

heyheyheyhey j'ai rien à redire sur ta fiche, c'est vachement bien je trouve, le problème c'est que je sais pas si la façon dont tu as écris konoha dans la boucle temporelle est correcte, je n'ai absolument aucune idée du truc x_x enfin bon, je te valide évidemment, et je t'ordonne un rp avec le shintaro (waaaa) o/
les fiches de relations c'est quelque chose qui présente rapidement ton personnage et récapitule tes rps et tes relations. ça sert à présenter ton perso à ceux qui ont la flemme de lire la fiche tu vois o/ et c'est pratique pour ceux qui ont beaucoup de rps, j'imagine... ou alors jsuis le seul à m'en servir de cette façon si tu as besoin de plus d'explication, regarde les fiches de relations...? genre, celle de morten ou de mikumo qui sont super classe 8D la mienne aussi ou alors mp moi uéch o/
bienvenue bienvenue donc hehe, et essaie de rester active un minimum, c'est un personnage important que tu joues oké D8
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Uso-Tsuki, Nishimura Daichi
Messages : 89
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 20
Localisation : Bonne question..
Couleur : #ffff00
Fiche de Personnage
Cause de mort: Arrêt cérébral dû à une maladie
Relations:
Capacité: Awakening Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Konoha

Lord KFC

MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   Dim 29 Juin - 17:41

Je me suis fondé sur la chanson Konoha no Sekai Jijou, à défaut d'avoir mieux. Et KD aussi, enfin bon ce passage m'est assez flou aussi. Breeeef.
Merci des éclaircissements pour la fiche de relations, je pense avoir pigé (yaay). Et oui je serai active, sauf pendant une période où je pars en vacances (je vous repréviendrai), j'ai tout mon temps. :3

__________





Merci à Misamin pour le vava trop cuuute & bless my kohai Mikumiku ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Konoha no Sekai Jijou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Konoha no Sekai Jijou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagerou Project RPG :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: