Partagez | 
 

 { ▊♫ With white earphones in my ears I give the signal with a little grin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autres Comptes : Akio Takamatsu & Namikawa Reiji
Messages : 56
Date d'inscription : 20/07/2014
Age : 18
Localisation : Mekakucity.
Couleur : #9900FF
Fiche de Personnage
Cause de mort: Brûlée vivante.
Relations:
Capacité: Concealing Eye.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kido Tsubomi

Kuudere - #1 (Leader)

MessageSujet: { ▊♫ With white earphones in my ears I give the signal with a little grin.   Jeu 24 Juil - 19:30



Nom & Prénom




« L’intérêt de se dissimuler est recueilli par un désir de se faire remarquer. »
Nom: Kido.
Prénom: Tsubomi.
Sexe: Féminin.
Âge: 16 ans.
Date de naissance: 2 janvier.
Groupe Sanguin: B.
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle je suppose.
Groupe: Leader du Mekakushi Dan.
Capacité: Concealing Eye.
Cause de mort: Consumée par les flammes.











Physique


Long cheveux vert aussi précieux qu'une émeraude, cette teinte particulière est l'une de ses seule fiertés. Héritant certainement de la chevelure de son père, ces longues lianes soyeuses sont évidemment son unique atout féminin qu'elle ose montrer en publique, en dépit de son style arborant souvent une coiffure méthodique, soit une queue de cheval pour une position de confort sans être sous la pression de faire marée haute avec ses longue franges plongeant ses yeux écarlates sous les ombres de son propre physique.

Parlons maintenant de l'océan constituant ses yeux. Plusieurs palettes de couleurs s'offrent à son choix. Soit une pigmentation rougeâtre, comparable au rouge d'une cerise mûre, signifiant l'activation de son pouvoir accaparé il y'a fort longtemps. Les yeux représentent le miroir de l'âme, n'est-ce pas? Dans ce cas, cette chose appelé essence de vie donnant une recrudescence au corps de la demoiselle n'est qu'un conte de fée, puisque ces même pupilles n'interagissent avec aucun sentiments, fréquemment épousseté sous un regard antipathique et 'vicieux', sauf dans quelque cas fréquent. Sujettes aux silhouettes toute mignonnes des animaux, ces orbes naturellement brunes peuvent démontrer un feu d'artifices colorés en présence de n'importe quoi suscitant son attention.

Corps dissimulé sous une couche de vêtements illustrant les formes d'un casque, ou l'éventuel design rappelant fortement les contours d'un Ipod, qui est une libre inspiration de la chanson 'Meakushi Code'. Ayant une nette préférence s'alliant aux vêtements masculin et facile à porter, surtout lorsqu'il s'agit de ne montrer aucune parcelle de peau, tout ce qui appartient à la catégorie de veste à capuche et pantalon décontracté avec une paire de converse verte. Simple, discret mais tellement unique et efficace, c'est son mode de vie après tout. Le fait de se dresser d'une manière peu élégante est un sujet quelque peu indiscret et mal intentionné, datant d'une époque insoluble hélas peu réjouissante à narrer pour les plus curieux, avide d'histoires passionnantes.

Ses courbes sont fines et douces, ainsi que ses jambes peu salués par les rayons du soleil. Sa poitrine est dans la moyenne, contrairement aux apparences et aux préjugés auquel un bon nombre de gens s'aventurent dans de tel pensées se moquant d'une fausse déclaration comme quoi ses charmes féminins sont invisible, ce qui est faux. Une partie de son épaule gauche est abîme par une longue cicatrice relatant une vieille brûlure, une balafre dessinant sa malédiction autour de la clavicule. Un secret de cette envergure est gardé dans une prison silencieuse où même ses deux amis d'enfances n'eurent jamais l'idée d'avoir des doutes sur le physique de la demoiselle.
Pour conclure ce sujet, le physique de Kido est passe-partout mais unique, il est facile de la repérer et de l'oublier sans pour autant la saisir, ironique non?  


Mental

Courage, sang-froid et maturité sont les maîtres mots. Au préalable elle fût une gosse assez timide, réservée et laissé sur la touche ou bien sujette à traîner sa pauvre ombre derrière la jupe de sa sœur aînée. D'année en année la confiance et l'estime de soi prirent une place de choix au sein de son nouveau caractère forgé sous les débris de son passé, se redressant devant un futur meilleur sous une brume de chaleur instable.

Impétueuse avec l'âme d'une mère bienveillante, Kido est un peu comme la grande maman du gang grâce au soutien de Kano et Seto. Etant attentive aux problèmes de ses compagnons l'entraide est souvent mit en avant sous diverse formes accentués de conseils et de contact physique apaisant l'atmosphère pesante. Néanmoins, sous cette armure, sous cette carapace et sous ce gant de fer se cache une personne sensible, sous cet orgueil et arrogance, cette demoiselle dissimule ses faiblesses et instants de fragilités derrière une attitude certes violente et reprochable mais inégalable puisque le Dan est sa seule famille. Le manque fréquent de patience et tolérance s'exposant par des coups de poings ou parfois des prises de catch testant leur efficacité sur le pauvre Kano, et parfois sur les autres mâles du groupe. De ce fait plutôt effrayant, le self-défense est à craindre ainsi que la mauvaise habitude de toujours tenir une rancune envers une personne ayant dépassé le seuil de clémence.

Protectrice, pas un seul jour ne passe sans que ses pensées et craintes se noient dans une attitude 'mère poule'. Après avoir reçu le fardeau d'être le leader du Dan, c'est surtout d'être une grande sœur responsable et compréhensible en toute circonstances. Ce qui fait beaucoup pour une jeune de 16 ans, sans l'aide d'Ayano ou de qui que ce soit d'autre.

Blesser les autres n'est pas un choix prit par pur plaisir. Chaque coup de poings, coup de pieds ont leur propre signification. Libérer une certaine personne de ses mensonges, empêcher une autre de prononcer ses syllabes d'une manière très polie. Blesser ses prochains pour éviter de se blesser soi-même, ou pour simplement congédier ses peurs? Un paroxysme déjà médité à maintes reprises, déduisant la suggestion suivante; La force brute est son arme de prédilection, souvent un élément déclencheur pendant une situation comique.

Adoratrice des chats et petits animaux mignons, un côté plus doux et moins neutre se fait ressentir auprès des créatures inoffensives se nichant fréquemment dans ses bras ou sous la chaleur de son sweat violet. Prendre soin des animaux est une passion inspiré du comportement jovial de Seto envers les animaux, et ce depuis petite s'occuper des créatures abandonnés est devenue une habitude quotidienne. Une petite faiblesse prise en compte par les autres membres du Dan, ne loupant aucune occasion de brailler leur moqueries pendant les moments les plus gênants.

Autre faiblesse est plus réputé d'être dévastatrice. Ayant une peur bleue de tout ce qui touche à l'occultisme, fantômes et événements surnaturels l'effrayant aisément, quand bien même elle eut recourt à plusieurs moyens pour vaincre cette phobie embarrassante. Vous l'aurez comprit, les soirées à thèmes sur l'horreur et les fêtes d'Halloween ne sont pas sa tasse de thé, extrêmement sensible et peureuse lorsqu'une discussion est entamé au sujet d'histoires flippantes s’accommodant à une atmosphère pesante.



Histoire


15 Août.

Mekakucity. Une ville baigné par la chaleur de la brume d'été pendant le mois estival d'Août. Là ou une tragédie monstrueuse se répète en boucle, emportant dans son monde sans fin des enfants massacré sous le poids de leur pêchés, sous la révolte de leur souhaits égoïstes.

Au cours de cette journée, l'éclatement d'un festival de braise dansant dans l'enceinte d'une bâtisse périssant progressivement, les crépitements du feu s'amusant à orchestrer une symphonie apportant le coup de grâce éteignant les dernières bougies maintenant en vie deux résidentes vivant dans la structure.

Si facile de mourir, moins aisé de trouver la volonté de survivre.
Et néanmoins, vivre par ses propres moyens sonne tellement atroce.

❝ Ce n'est toujours pas la bonne porte... ❞ Se lamente d'une voix pleurnicheuse une enfant, écroulée sur ses deux genoux, mains recouvrant le visage plongée dans une piscine de larmes salées. Moulte tentatives lancées afin de trouver la clé ouvrant la porte de sortie, innombrable échecs cumulés et entassés sous les débris de bois maintenant cendrés.

❝ Ne pleure pas, Tsubomi! ❞ Rétorque la voix venant d'une jeune fille au regard aussi brûlant que ceux d'un phoenix, cheveux de la même teinte que les flammes dansante valsant sous le souffle d'un vent chaud crée à partir de respirations sifflantes.

❝ Onee-chan... ❞

Redressant son visage au teint de porcelaine, la petite noble verrouilla son regard noisette sur la silhouette confiante et ardente de la rousse s’élevant sur un piédestal de marches infinies, l'index rivé au delà des vestiges de l'ancien manoir pour se distinguer fièrement vers une seule et unique porte, celle du salut, celle ou le temps continu son bout de chemin vers le futur, laissant le passé se confiner dans les couloirs du Haze. Une porte se prêtant au jeu du chat et de la souris, si proche de son convoiteure mais tellement effrayante de la franchir seule. De devoir affronter le présent en solitaire.

❝ Si tu ouvres cette porte, elle te mènera vers la sortie. ❞ Un conseil ou une preuve évidence confirmant la véracité de ses propos? Kido n'eût pas le coeur ni le courage de contredire le 'conseil' de sa soeur aînée, jugeant juste de croire  en ses mots réconfortant plutôt que de demeurer entêté, spécialement trouillarde. Combien de secondes, de minutes s'écoulent au milieu de cette discussion familiale? La prise en compte du temps s'est stoppé lorsque la folie d'un homme devint l'audace d’engouffrer sa famille entière dans une mutinerie sans fin.

Lèvres pincées, l'enfant incline fébrilement son visage juste au dessus de son épaule gauche, regard hagard. ❝ J'ai trop peur de sortir seul, et si on y allait ensem-- ❞

❝ Ne soit pas un bébé! ❞

Cette répartie gagna un faible hoquet de la jeune, clignant automatiquement ses yeux chocolat avant d'enfouir ses sanglots à travers une expression dérisoire, incertaine de l'avenir qui l'attend. Ce serait mieux pour tout le monde si sa présence, son existence en elle-même disparaît, s’effrite comme du sable plutôt que de représenter une union interdite entre un homme d'affaire important et sa maîtresse. Serait-ce envisageable de devenir invisible définitivement? Si cette éventualité permet à sa famille de regagner son respect d'antan, la décision n'en sera que plus convaincante.

Dents d'ivoire mordillant l'extrémité de sa lèvre inférieur, un nouveau coup d'oeil inspecte docilement la seconde femelle, irises rongés par la détermination se mélangeant à la couardise de Kido.

❝ Tu devras vivre seule comme une adulte, maintenant. Avance, et ne recule jamais. ❞ Index toujours pointé vers ladite porte fermée, il ne fallait pas plus pour redresser le successeur du Concealing Sneak, jambes approchant du but, parfois chancelant dût au poids de la culpabilité de laisser derrière soi l’intrépide figure affrontant la mort avec sa bravoure héroïque. Quelques mots peuvent se métamorphoser en armes de suggestions persuadant une personne influençable de modeler à sa convenance son état d'esprit. Pour le bien d'autrui, pour espérer de jours meilleurs ainsi qu'une prospérité favorable.

Trois pas. Encore trois malheureux pas avant de rejoindre le monde extérieur, un monde encore plongé dans l'obscurité de l'inconnu, où la plupart des nobles n'osent pas s'aventurer plus loin que leur jardins afin de d'examiner ce que la ville peut offrir, tant en bénéfices qu'en désavantages.

La paume de la main effleurant le bois intacte de la porte, l'effet d'hésitation se frayant un chemin entre la culpabilité et l'irrésolution se transmettant au milieu d'un énième vacillement du regard se noyant sur une vision parfaite d'une héroïne au grand coeur, fixant l'horizon rôtissant au centre d'une vision infernale, où ni l'argent ou l’orgueil ne peuvent sauver de son sort funeste une maison autrefois peuplée.

Contact scellé entre l'humaine et le serpent jadis vivant aux côtés de la Méduse, un éclat d'espoir ouvrit le portail libérant la prisonnière précédée par son souhait concordant au attributs du serpent accompagnant furtivement l'enfant pendant son périple.

Pendant son ascension au sommet de son ego, ou vers une descente en enfer répétant la même conclusion.

Au revoir, Onee-chan.
Je vivrais par moi-même, dorénavant.
Si je dois passer ma vie seule, ça ira.
Aussi longtemps que je ne t'oublie pas.
Devinrent ses dernières pensées, s'immergeant dans un océan de mots floutées perdant leur sens, tandis que les derniers souvenirs hantant l'esprit de la futur leader s’effacèrent en simple écumes papillonnant hors de l'orbite qu'est son système cérébral. Ces événements transcendant le mot 'cauchemar' s'envole loin des témoins de cette scène licenciant un acteur, gardant le prochain pour un nouvel acte.

Et toi alors?


Prénom/Pseudo Nagisa.
Sexe: Féminin.
Âge: 1x.
Comment as-tu découvert le forum?Par Rocky. Elle m'a également fait connaître Kagepro beaucoup mieux, grâce à son blog avec Kano. ♥
Et tu le trouves comment?M-a-g-n-i-f-i-q-u-e. J'adore ce thème basé sur l'opening full de l'anime!
Expérience RP:J'ai débuté le RP vers fin 2009 sur Skyrock mais sans grand intérêt. C'est à partir de juillet 2010 que j'ai commencé à prendre goût à ce hobby, donc entre 5-4 ans sont les années retraçant mon expérience.
Un double compte? Peut-être un double compte prochainement avec un OC.
Et le personnage sur ton avatar, c'est qui? Kido Tsubomi, évidemment.
Autre chose à déclarer? Je suis très lente à répondre donc ne laisser pas l'hésitation vous empêchez de me menacer si jamais je mon activité est en chute libre.

__________


Maybe our meeting will led us to a bad end. Even so, I'm still happy to have
met you. Our goodbye isn't a farewell because I'm sure next time we meet,
we'll be friends. Until then, take care of yourself, and don't forget your goal.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité

Invité
MessageSujet: Re: { ▊♫ With white earphones in my ears I give the signal with a little grin.   Mer 6 Aoû - 17:27

salut salut re salut re welcome to my womb (*voix très en vie*)
j'ai rien à redire hein, j'ai même pas besoin de te valider ou mdr ou jsais pas quoi
bref tu sais quoi faire t'es à la maison ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
{ ▊♫ With white earphones in my ears I give the signal with a little grin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagerou Project RPG :: ADMINISTRATION :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: