Partagez | 
 

 Alcool et Fanservice ft. Mikumo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Autres Comptes : ninomiya setsuna
Messages : 154
Date d'inscription : 30/05/2014
Localisation : who knows
Couleur : #c00000
Fiche de Personnage
Cause de mort: hypothermie
Relations:
Capacité: favoring eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kujikawa Mikumo

Mikupedia & Mikutionnaire

MessageSujet: Re: Alcool et Fanservice ft. Mikumo   Mar 14 Juil - 18:47



alcool et fanservice

feat. uso-tsuki



▬ Meuh non, c'est pas grave, tu sais ! Si j'avais pas voulu répondre, je l'aurais dit ! Donc tu n'as pas à t'en faire pour ça ! C'est même moi qui m'excuse d'ailleurs, tu voulais peut-être pas entendre tout ça ! Mais honnêtement, ça euh, soulage d'en parler un peu ? Donc t'inquiète !

Il te tapa sur l'épaule et tu te sentis un peu rassuré, tu t'étais vraiment senti un peu idiot et pas très cool de lui avoir fait déballer sa vie comme ça à un inconnu. Enfin, il avait pas l'air de t'en vouloir — en fait, il avait même l'air assez détendu, genre ça lui avait pas tellement fait grand-chose et ça te soulageait. T'avais un peu peur qu'il reparte dans sa déprime en fait, surtout au sommet de cet immeuble, tout en étant pas mal bourré, ça serait pas très ... Tu préférais pas y penser, ça te faisait beaucoup trop flipper.

Enfin, tu te disais aussi qu'il devrait peut-être aller voir un psy, une aide professionnelle serait sans doute plus apte à l'aider — à moins qu'il n'ait ni les moyens de s'en payer un, ni l'envie de causer à quelqu'un du corps médical parce qu'il ne leur faisait pas confiance, t'en savais rien, ça pouvait être tout et n'importe quoi. Toujours était-il que tu te sentais un peu heureux que quelqu'un te fasse assez confiance pour te déballer ça, même si, bah, il faisait sans doute ça sous l'effet de l'alcool et puis, il te connaissait sans doute pas assez pour aller jusqu'à réellement se confier à toi, fallait pas te faire d'illusions — mais ça te faisait plaisir quand même, voilà.

▬ Toi, ça va ? Je te dérange pas ? Dis-le si jamais tu veux rentrer, je comprendrai, t'as pas forcément que ça à faire.

Ah— Oui. T'avais réussi à oublier, bravo toi. Sur le coup, voir un mec bourré, déprimer avec lui, tout ça tout ça, t'avais pas du tout fait attention à l'heure qui passait et si jamais ton oncle se levait en pleine nuit et voyait que t'avais disparu, il allait sûrement s'inquiéter, merde. Tu t'agitas nerveusement, craignant à la fois de ne pas pouvoir retrouver ton chemin et d'avoir plongé ta famille dans le stress alors que t'allais bien. D'habitude, quand tu sortais en pleine nuit parce que tu pouvais pas dormir, t'allais jamais bien loin et au bout d'un quart d'heure, une demi-heure, t'étais de retour. Là, tu pouvais parier que près d'une heure ou quelque chose comme ça était passée et ça sentait pas très bon. Tu hésitas un instant à appeler chez toi ou au moins envoyer un SMS à ton oncle, mais si jamais il dormait, tu voulais pas le réveiller — tant pis, t'allais quand même lui envoyer un petit message pour lui dire que tu rentrais et de pas s'en faire, mieux valait prévenir que guérir.

▬ Oui, je crois qu'il vaudrait mieux que je rentre, j'veux pas faire trop peur à mon oncle, tout ça ... répondis-tu d'un air un peu gêné, t'avais pas non plus tellement envie de le laisser en plan.

Il était quand même toujours assez ivre, non ? Enfin, plus lucide que tout à l'heure déjà, mais t'aurais pas la conscience très tranquille de le planter là non plus.

▬ Vous voulez que je vous raccompagne, peut-être ?

__________