Partagez | 
 

 Une personne pas vraiment fréquentable [pv: Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autres Comptes : aucun
Messages : 19
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 21
Couleur : Vert
Fiche de Personnage
Cause de mort:
Relations:
Capacité:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kijo Wolf

Le ninja écurophobe

MessageSujet: Une personne pas vraiment fréquentable [pv: Andrew]   Mar 16 Déc - 21:08

La nuit était tombée, le froid de l'hiver se faisait de plus en plus ressentir envers Kijo et son chien Henzou. Ils marchaient tranquillement dans une rue inquiétante. Cette rue n'était vraiment pas rassurante. Mes pas résonnaient partout dans ce coin. Niveau discrétion, j'avais déjà fait mieux. Henzou, lui regardait à chaques côté de lui comme si on était en mission. Je tournai ma tête pour voir ce qu'il y avait de remarquable pour ne pas perdre mon chemin, juste des tags sur les murs. Franchement rien d'impressionnant. J'ai un petit aveu à vous faire. Je ne me suis jamais aventuré dans la banlieue avant aujourd'hui. Pourquoi ? Déjà, il y avait mes parents. Mes parents sont des personnes en qui le mot banlieue résonnait comme "endroit pour les petits cons délinquant". Puis la seconde raison, c'est que je n'avais jamais eu besoin d'y aller...enfin c'était avant. J'ai une bonne raison maintenant. J'arrive pas à le croire qu'il était là depuis tout ce temps et c'est simplement maintenant que ce vieux crouton me le dit en plus dans une lettre qu'il m'a dit d'ouvrir qu'aujourd'hui. J'espère seulement qu'il est toujours là. Je m'arrêtai pour voir les environs. Vraiment que des choses inutiles pour moi par ici. Seulement une ruelle vide. Si j'étais dans un mauvais film d'horreur qui n'aurait eu qu'une seule étoile à toute les critique, ça serai le moment où un monstre ou un tueur en série se cache dans un recoin louche. Je ne croyais jamais en ce film débile. J'allais continuer ma route ave Henzou quand j'entendis un bruit bizarre. Je me suis mis en position de combat tout en cirant :

Sors tout de suite de là !

Après quelle que minute à rester dans ma pose (qui je dois le dire était plutôt classe) et a regarder un peu autour de moi avec attention que je me suis rendu compte que ce que je faisais était stupide. C'est sans doute un chat qui devait jouer et qui s'est enfui quand j'ai crié ou bien une poubelle renverser par des rats. J'avais pris trop de marques de mon maître.

__________


Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Haku Kaede;Lucille McDowell
Messages : 16
Date d'inscription : 19/08/2014
Couleur : #333366
Fiche de Personnage
Cause de mort: Immolé
Relations:
Capacité: Precising Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kurokawa Andrew

Saint Andrew des Kiwis- je suis né dans un kiwi
MessageSujet: Re: Une personne pas vraiment fréquentable [pv: Andrew]   Mer 17 Déc - 23:35

PV : Kijo Wolf











Au loin on pouvait entendre un cri strident mêlé à un rire des plus cruels : il fallait évidemment se douter que dans un tel lieu, il ne s'agissait pas d'une vulgaire scène de film mais bel et bien la réalité. En effet, l'Akame Dan était de sortie et cela se sentait... car l'atmosphère qui régnait dans la banlieue était encore pire que d'habitude. La personne qui riait comme un fou ? C'était moi bien entendu. Pendat que l'autre me suppliait de le laisser, je me foutais de sa gueule en regardant le sang couler de son abdomen. Non ça ne me faisait rien, parce qu'il m'avait provoqué. Et moi, il ne fallait pas me chercher des ennuis, encore moins quand j'étais déjà de base de très mauvaise humeur. Du coup je prenais un malin plaisir à le voir paniquer, prier pour pouvoir vivre ne serait-ce qu'un jour de plus.

Oui... exactement comme un prédateur ayant coincé sa proie et l'observant se débattre comme un vulgaire insecte. Ne t'en fais pas mon petit, tu pourriras bientôt dans ce tas de poubelles, c'est ta place après tout. Sauf que je n'en avais pas fini avec lui, j'avais envie de m'amuser. Bien entendu je ne pensais pas à des jeux anodins, le même genre que ceux auxquels des enfants penseraient : non, j'imaginais un sort bien pire pour lui. Une torture des plus propres, pour moi en tout cas, mais également très douloureuse. Au moins je n'aurais pas à me souiller de ce sang si répugnant qui était le sien. L'ayant piégé dans une impasse sombre, il ne pouvait plus fuir et ça me satisfaisait grandement. Afin de démarrer mon "jeu" je sortis l'un de mes flingues préférés, m'amusant avec la sécurité en le regardant d'un air inexpressif.

« Hmm, par où devrais-je commencer ? Oh, je sais... » je me penchai pour murmurer à son oreille. « Pourquoi pas ton oreille ? »

Son regard se mit à trembler, à mon plus grand plaisir. Je me remis alors à rire, dévoilant sur mon visage l'expression d'un véritable sadique prêt à passer à l'acte. Le sourire plein de mauvaises intention qui suivit le fit chialer sur le coup, parce qu'il savait qu'il était foutu et qu'il s'en était pris au mauvais gars; qu'il aurait dû fuir comme tous ses potes. Je levai le flingue vers lui, jouant avec la détente avant de la presser subitement, explosant son oreille d'une balle à bout portant. Le cri strident qu'il poussa était presque une jouissance pour mes tympans, mais je m'en lassai vite : il faisait bien trop de bruit. Que pouvais-je faire alors ? Le faire taire sans le tuer ? Hm... quelle merveilleuse idée. Mes doigts attrapèrent subitement sa langue et je tirai sur celle-ci à deux reprises, appréciant ses hurlements se faisant plus silencieux déjà.

Mais comme tout bon gamin se lassant de ses jouets, je finis par éventuellement être las après lui avoir explosé l'oreille et la langue, puis avoir affaibli ses jambes, ses épaules et son abdomen. Je lui réservais une belle mort, n'est-ce pas ? Au moins j'allais achever ses souffrances -même si j'étais responsable de sa douleur-. Il suffit d'une seule balle dans le lobe frontal pour en finir, avant que je n'abandonne le corps dans un tas d'ordures car je jugeais que c'était sa place. Dans la nuit devenue soudainement silencieuse, on n'entendait plus que mon rire que j'avais du mal à étouffer, celui d'un psychopathe venant d'assister à la meilleure scène qu'il puisse espérer. Afin de me calmer, je mis ma main sur mon visage, essayant de switcher de personnalité comme je l'avais toujours fait jusqu'ici.

Tout en faisant de mon mieux pour reprendre mes esprits j'avançais dans les ruelles sombres. Seulement j'étais tellement préoccupé par ça que je n'avais même pas fait gaffe à la poubelle qui se dressait devant moi, et j'avais éventuellement fini par la faire tomber... et tomber avec. Crédibilité : 0. Heureusement que personne n'était là ! Râlant, lâchant sèchement un "quel con" qui s'appliquait directement à ma personne, je me relevai en prenant soin de ramasser ce que j'avais renversé au passage. C'est alors que j'entendis de l'agitation non loin de moi, ce qui me surprit un peu sur le coup. Curieux de savoir ce que ça pouvait être je cessai de faire le moindre bruit, attendant que les troubles sonores aux alentours finissent par parler d'eux-mêmes : s'il y avait quelqu'un, il finirait par parler de toute manière.

« Sors tout de suite de là ! »

Wow, et il me donnait des ordres ? Enfin, pas comme s'il savait qui j'étais mais bon... j'avais décidé de rester quelques temps dans l'ombre, afin de voir comment il allait réagir. Sérieusement, il comptait conserver cette posture longtemps ? Bon sang, ce qu'il pouvait avoir l'air ridicule ! S'était-il tromper d'ère ? Nous n'étions plus au temps des ninjas enfin. Ahh, ce que je pouvais avoir envie de lui rire au nez, là, maintenant : ça me démangeait tellement que j'étais obligé de me mordre la main pour ne pas partir dans un fou rire. C'était dur, oh oui très dur ! Et pourtant j'y parvenais même si c'était difficile : le voir se tourmenter à regarder les alentours me donnait envie d'en faire ma nouvelle proie, même si je n'avais aucune raison de le haïr. Peut-être parce qu'il avait une tête de victime ?

Cette fois je craquai. Mon rire résonna entre les murs des différents bâtiments, un rire cinglant qui donnerait froid dans le dos à beaucoup. Sortant les mains dans les poches, après avoir pris soin de ranger mon arme, je m'avançai d'un pas lent mais assuré vers l'inconnu à la pose très étrange, ne cachant pas à quel point je pouvais le trouver ridicule dans ma tête : non, ce n'était pas dans mes habitudes de masquer la vérité. Même quand j'étais gentil -parce que oui, ça m'arrivait- ce n'était pas un mensonge : disons simplement que j'ai deux personnalités et que je peux choisir laquelle me correspond le mieux à tel ou tel moment. C'était comme ça que j'étais, moi, le flic corrompu, le pourri jusqu'à la moelle.

« HAHAHA j'y crois pas, c'est -»

Je m'arrêtai en plein milieu de ma phrase, me tordant de rire au sens propre du terme. Courbé en avant, j'étais obligé de tenir mon ventre comme si je craignais qu'il ne finisse par exploser tant je riais. En même temps, comment pouvais-je être sérieux ? Avec un gabarit pareil, un gamin faisant au moins vingt centimètres de moins par rapport à moi, qui voulait se "battre"... c'était bien trop comique ! S'il provoquait régulièrement les gens comme ça dans la banlieue, il n'allait très certainement pas faire long feu. Une fois à peu près calmé je me redressai, le regardant de haut -parce qu'en même temps je n'avais pas trop le choix- avec un sourire en coin. Dès que je regardais son visage, j'avais une envie irrésistible de me foutre de lui, c'était impressionnant.

« Qu'est-ce que tu fais par ici gamin ? Tu devrais savoir que ce n'est pas un lieu très fréquentable, même avec un flic dans les parages. »

Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : aucun
Messages : 19
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 21
Couleur : Vert
Fiche de Personnage
Cause de mort:
Relations:
Capacité:

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kijo Wolf

Le ninja écurophobe

MessageSujet: Re: Une personne pas vraiment fréquentable [pv: Andrew]   Jeu 18 Déc - 21:44

J'étais surpris. Un type s'était présenté devant moi. Je ne pensais pas rencontrer une personne par ici. La banlieue était un endroit dangereux. Je ne voyais pas ce qu'une personne même s'il avait l'air âgé plus que moi en fête, puis ce qu'il m'a dit expliquer la raison du pourquoi il était là :

Qu'est-ce que tu fais par ici gamin ? Tu devrais savoir que ce n'est pas un lieu très fréquentable, même avec un flic dans les parages.

Ce type était un policier ? HUm...ça expliquait bien les choses, mais je ne voyais pas ce personnage secondaire de ma vie comme un flic. Il y avait un truc bizarre dans tout ça. Cependant, je ne pouvais pas rester là sans rien dire, autant bien regarder ce type et essayer de voir quelles infos je peux trouver sur lui. J'ai ouvert la bouche et mes paroles commencèrent à sortir :

Ne vous inquiétez pas pour moi. Je suis un ninja après tout. Les situations dangereuses, c'est familier pour moi, mais vous si vous êtes flic, vus ne devait pas avoir un uniforme sur vous ou un truc du genre ? Ah ! j'en oublie à me présenter ! Mon nom est Kijo Wolf , je suis heureux de vous rencontrer !

Tout me fait croire que ce type a un truc à cacher. Je ne sais pas encore quoi, mais je ferai tout pour le découvrir ! Pourquoi je suis aussi curieux ? C'est peut-être ma paranoïa qui me pousse à douter de lui. Je sais que je ne dois pas juger une personne sur son apparence, mais je ne sais pas pourquoi ça me gêne. Je dois tout faire pour m'enlever se douter ou bien le valider.

__________


Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Haku Kaede;Lucille McDowell
Messages : 16
Date d'inscription : 19/08/2014
Couleur : #333366
Fiche de Personnage
Cause de mort: Immolé
Relations:
Capacité: Precising Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Kurokawa Andrew

Saint Andrew des Kiwis- je suis né dans un kiwi
MessageSujet: Re: Une personne pas vraiment fréquentable [pv: Andrew]   Sam 3 Jan - 1:14

PV : Kijo Wolf











« Ne vous inquiétez pas pour moi. Je suis un ninja après tout. Les situations dangereuses, c'est familier pour moi, mais vous si vous êtes flic, vus ne devait pas avoir un uniforme sur vous ou un truc du genre ? Ah ! j'en oublie à me présenter ! Mon nom est Kijo Wolf , je suis heureux de vous rencontrer ! »

Heureux de me rencontrer, moi ? Sérieusement ? J'avais dû faire une de ces têtes en entendant ça, sérieusement... il était rare qu'on me dise ça ces derniers temps, pas que cela me réchauffe le cœur bien au contraire : ça me donnait encore plus envie de me foutre de sa gueule, tellement j'étais instable à cet instant-là. Pourtant je me retenais, autant que possible, continuant d'analyser sa phrase ainsi que ses faits et gestes. Il fallait dire que ça me tentait de me moquer de lui, de le rabaisser surtout parce qu'il se qualifiait de ninja et qu'il faisait son malin devant moi, moi qui faisais tout de même une vingtaine de centimètres de plus que lui. Je pouvais aisément le regarder de haut, et il fallait croire que j'adorais ça même si je ne le montrais pas dans l'expression que j'arborais sur mon visage, qui s'était neutralisée autant que possible. Ahh, je devais vraiment être un psychopathe pour arborer une expression presque bienveillante après avoir torturé un homme à mort dans une ruelle : je devais avoir pris l'habitude, très certainement.

Son air surpris n'avait rien de si extraordinaire, néanmoins je ne pouvais m'empêcher d'éprouver de la satisfaction rien qu'en le voyant aussi confus sur ma tenue. Oui, j'étais flic. Non, je ne portais pas mon uniforme : il était connu que lorsqu'un flic n'était pas en service il ne mettait pas sa tenue de travail, c'était logique... à moins de vouloir crâner un peu ou d'abuser de ses pouvoirs sur autrui. Et puis moi, j'étais tellement mieux dans mon uniforme de militaire, ça me rappelait des souvenirs. Le temps où j'étais à l'école militaire avec lui... celui qui était mon meilleur ami et qui avait hérité d'une fin des plus tragiques. Je fus comme perdu dans mes souvenirs un moment, ignorant ainsi la présence de l'autre gosse en face de moi : j'avais des choses bien plus importantes à songer hein. Parce que lui, à part pour me fendre un peu la gueule, ne m'intéressait pas grandement. Je ne savais même pas si je pourrais prendre plaisir à le torturer tellement il m'avait l'air fébrile : néanmoins il ne fallait pas juger un livre par sa couverture, n'est-ce pas ? J'en étais conscient, mais je ne pouvais pas m'en empêcher.

Il semblait vouloir me percer à jour en me regardant sous tous les angles imaginables... ah s'il savait que c'était tout simplement impossible. Pourquoi ? Parce que je pouvais changer de facette d'un claquement de doigt, un peu comme s'il me suffisait d'appuyer sur un interrupteur pour changer la donne. J'avais l'habitude de décevoir les personnes que je rencontrais avec l'image de grand frère que je donnais régulièrement, néanmoins il y avait des fois où je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir ces pulsions étranges qui me poussaient à perdre la tête. En même temps, j'étais un vrai taré alors il fallait s'y attendre : à force, ça ne me surprenait même plus que je succombe à mes désirs de torture sur les blaireaux qui rôdaient dans la banlieue, parce qu'il fallait avouer qu'ils étaient vraiment très particuliers pour la majorité, ces abrutis qui se mettaient à chialer comme des merdes une fois qu'ils se rendaient compte qu'ils ne s'en étaient pas pris à la bonne personne. Parfois j'adorais voir leur visage se décomposer pendant qu'ils poussaient des cris d'abomination, parfois je préférais quand ils se la fermaient parce que j'avais mal au crâne alors je prenais plaisir à les achever. Ce que je lui réservait, à ce petit gringalet ? Aucune idée. Il fallait voir comment la discussion allait bien pouvoir se poursuivre.

« Je ne suis pas en service, c'est normal. Moi c'est Andrew. »

Honnêtement je ne voyais pas quoi dire de plus. Si je me mettais à insister sur le danger que représentait ce lieu et les personnes qui le fréquentaient, il allait finir par deviner que je n'étais pas une personne très nette. Bon d'un côté ça me ferait rire de voir ses capacités de 'ninja' face à mon habileté à tirer grâce à mon service militaire. Même en temps que ninja pourrait-il esquiver la vitesse d'une balle lui perforant les poumons ? Ahh, rien qu'à cette idée, à l'imaginer essayer de fuir, ramper pour survivre, j'en avais envie de rire. Mais je restais aussi stoïque que possible, le regardant droit dans les yeux de mon regard doré brûlant de curiosité. Évidemment je ne lui montrais pas de l'intrigue tournée en son sens péjoratif comme j'aurais l'habitude de le faire autrement, mais plutôt celle d'un grand frère s'inquiétant pour son cadet. Et bien entendu, je n'avais jamais rencontré qui que ce soit capable de ne pas tomber dans le piège de mon petit manège : si je venais à en croiser une exception, alors sa torture serait pour moi le plus délicieux des plaisirs imaginables. Je sortis finalement entièrement de l'ombre, m'approchant lentement en l'observant comme si je me faisais beaucoup de souci pour lui.

« Tu sais, même si tu es habitué au danger, ce n'est pas une raison pour te balader en banlieue... tu m'as l'air plutôt jeune, tu devrais faire attention. Des loups rôdent par ici après tout. »

Ma main lui avait tapoté gentiment l'épaule, comme pour lui dire que sa place n'était pas trop ici et qu'il ferait mieux de retourner chez lui bien au chaud à regarder des dessins-animés. Oui je le regardais de haut ; non je ne regrettais en rien mes faits et gestes. Je me montrais aussi courtois et chaleureux qu'il m'était donné de le faire tout en restant d'apparence naturelle, même si dans le fond mes intentions n'étaient pas des plus paisibles. L'idée qu'il me croit aussi attentionné puis qu'il soit ensuite déçu m'alléchait énormément : j'avais tellement hâte de voir la tête qu'il ferait en apprenant la vérité, moi, la personne décevant les gens ! Torturer les autres essayant de me regarder comme si je n'étais qu'une vermine, que ce soit physiquement ou mentalement ça ne pouvait que me réjouir : j'irai même jusqu'à dire que c'en était devenu un véritable divertissement, tout ce qu'il pouvait y avoir de plus banal pour moi.


__________

Wow merci Kao pour le vava, Andrew est so sexy je-
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une personne pas vraiment fréquentable [pv: Andrew]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une personne pas vraiment fréquentable [pv: Andrew]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» surf anonyme
» La plus belle personne de ma vie *o*
» je ne comprends vraiment rien...........;
» [Dessinez l'avatar de la personne du dessus]
» Faire un texte qui défile et qui marque le nom de la personne connecté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagerou Project RPG :: MEKAKUCITY :: Banlieue-
Sauter vers: