Partagez | 
 

 Drowning in a wave of sadness; pretending to be okay [u.c]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autres Comptes : Haku Kaede; Kurokawa Andrew; Lucille McDowell
Messages : 1
Date d'inscription : 23/05/2015
Couleur : idk
Fiche de Personnage
Cause de mort: //
Relations:
Capacité: //

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MessageSujet: Drowning in a wave of sadness; pretending to be okay [u.c]   Sam 6 Juin - 15:58

Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light.
nom ▬ Norikawa
prénom ▬ Shuu
sexe ▬ ♂
surnom ▬ L'escargot
âge ▬ 20 ans
date de naissance ▬ 09.09
orientation sexuelle ▬ Pansexuel
groupe sanguin ▬ O [ref]
occupation ▬ Étudiant
groupe ▬ Sans capacité
nom de la capacité ▬ //
cause de mort ▬  //
CV ▬  Soraru

__________

prénom/pseudo ▬ Kaede
âge ▬ 17 ans
sexe/genre ▬ ♀
comment as-tu connu le forum? ▬ idk
comment tu le trouves? ▬ il est fab
doubles comptes? ▬ Kae, Drewdrew et Lulu
faceclaim/avatar ▬ Itou Kashitarou – Nico Nico Singer
autre ▬ Je suis une tortue. Et un lapin. Et un pigeon stalker. En gros je suis schizo.
De loin, tu es la représentation de l'homme presque parfait. Mais ce n'est qu'une façade bien évidemment, vous savez, le genre de "première impression". Le fait que tu sois ikemen participe beaucoup à cette image que l'on a de toi, sauf que tu es tellement lent d'esprit que tu ne t'en rends même pas compte. Tu es charmant, mais tu es parfois vraiment con sur les bords. Parfois tu ne te comprends pas toi-même, tu n'arrives pas à déterminer ce que tu éprouves mais ça ne te choque pas : il t'arrive parfois même de te demander ce que tu fous là, t'inquiétant en pensant que peut-être tu n'es pas à ta place, que tu devrais être ailleurs. Ton propre caractère te rend confus alors tu joues le gendre parfait, l'homme aimant utiliser son intelligence pour avancer dans la vie. Sauf qu'en réalité tu as la vingtaine, mais tu n'en as que faire : dans le fond, à quoi ça sert d'avoir de la matière grise ?

Tu suis des études de médecine mais ça t'ennuie, ce n'est pas ce que tu veux faire. Tu le fais parce qu'on te l'a conseillé, en te disant que ça serait un gâchis de ne pas profiter. Oui tu as envie d'aider les gens, mais c'est un peu difficile d'opérer des patients lorsque l'on est hématophobe. Cependant tu n'as pas osé contredire ta mère ou ton père et tu as suivi leurs conseils, abandonnant ton rêve de devenir musicien professionnel. Dans le fond tu ne souhaites pas les décevoir, et c'est probablement pour ça que tu t'exécutes sans broncher. Mais même ça tu n'en es pas conscient, tu ne comprends pas la plupart de tes pensées et tu n'as jamais vraiment cherché à en éclaircir le sens. Tes actes, tes paroles tu les laisses se faire, se dire comme ton corps et ton cerveau te le dictent ce qui peut parfois vexer les gens. Ça par contre tu le remarques et il t'arrive de t'en vouloir, parce que tu as tout de même un cœur : c'est pour ça que tu te caches derrière un filet de mensonges doux, pour ne pas avoir à blesser quelqu'un d'autre. Par contre il t'arrive de temps à autre de prendre plaisir à regarder certains individus de haut, comme s'ils n'étaient que de vulgaires déchets : c'est le cas des petits êtres violents.

Même si dans le passé tu utilisais assez fréquemment la violence aujourd'hui tu la méprises, tu l'oublies au profit de paroles bien acérées, des mots pourfendant le cœur, l'âme et surtout la fierté de ceux que tu considères comme d'insignifiants insectes. Pourquoi tu as changé ? Ahh, parce que tu es déjà tombé amoureux et que tu ne voulais pas effrayer ta dulcinée... et aussi parce que ça attirait des ennuis à ton entourage. La vérité c'est que tu n'as jamais cherché à causer des torts, seulement quand on venait te reprocher quelque chose tu avais cet automatisme presque primate de coller ton poing dans la dentition de la personne à la langue bien pendue ce qui provoquait souvent ces bagarres. Tu avais tendance à les gagner, même si tu en ressortais parfois dans un sale état. La couleur du sang, en ce temps-là, ne t'effrayait pas autant qu'aujourd'hui mais ça, c'est une autre histoire.

Tu donnes toujours l'impression d'être dans la lune, parce que tu as l'air complètement paumé ou absent. Il t'arrive de regarder dans une direction sans trop savoir pourquoi, portant ton attention au vide comme si tu cherchais une réponse quelconque à une question existentielle. Le pire c'est que quand tu penses à quelque chose, tu oublies bien vite et ça te laisse perplexe. Du coup tu restes planté au milieu du chemin à te demander ce que tu voulais, faisant bien chier tous ceux qui sont derrière toi parce que tu t'arrêtes d'un seul coup. Mais faire chier les gens tu ne le fais pas exprès, tu es bien trop innocent pour ça en fait. Pour sa lenteur tu as d'ailleurs été surnommé l'escargot, parce que ça faisait rire les gens. Et du coup toi aussi ça te faisait rire, mais si ces ricanements de ta part étaient honnêtes ça par contre tu ne le savais pas. Qu'est-ce qu'il y a de vrai en toi de toute manière ? Toi-même tu ne parviens pas à mettre la main dessus.

Tu vis comme ça, dans l'ignorance de ta propre personne... si ce n'est pas triste ça. À cause de ça tu dépends beaucoup des autres, et même si tu ne le montres pas il t'est difficile de laisser partir un être proche. Elle, tu as eu du mal à la voir s'en aller, et pourtant tu n'as rien fait pour l'arrêter. Qui voudrait rester avec une coquille vide après tout ? Tu as peur qu'on t'abandonne mais tu laisses faire parce que tu restes faible dans le fond. Tu te dis que c'est normal, qu'ils font probablement ça pour le mieux. Tu aimerais ne pas t'attacher à eux, tu fais de ton mieux pour rester indifférent mais c'est difficile. Tu te berces dans tes mensonges, tu souris pour faire plaisir aux autres pour mieux t'enfoncer lorsque tu es seul. Tu sens la douleur te percer, même si tu ne parviens pas toujours à l'expliquer. Tu l'acceptes, tu souffres en silence de manière à ne pas alerter les autres et à ne pas attirer l'attention sur toi plus que tu ne le fais déjà.

Malgré tout ça tu restes une personne réellement gentille dans le fond, et tu n'es pas un robot -enfin pas totalement-. Tu as des passions qui te tiennent à cœur, et tu t'es d'ailleurs épris de la guitare, et ça se voit parce que tu ne t'en sépares quasiment jamais. Tu la trimbales partout et tu t'installes dans un coin tranquille du parc pour pouvoir jouer tranquillement, sans déranger le voisinage. Autrement il y a aussi la couture où tu es plutôt doué, et ça peut sembler étrange pour un jeune homme de coudre des robes simplement pour le plaisir mais en faire mention ne te dérange en aucun cas. Enfin, à condition que quelqu'un te pose la question bien entendu, sinon tu n'ouvres pas ta gueule. Raconter ta vie ce n'est pas ton truc, parce que tu la trouves vide de sens. Il faut dire que lorsqu'on ne sait même pas déterminer ses propres intentions, son propre caractère, c'est difficile d'envisager de parler de quelque chose qui semble ne pas t'appartenir. Parce que dans le fond, qui la vit ta vie ?

Tu as d'excellents résultats mais ça te passe par-dessus la tête, parce que parfois il t'arrive de te demander si ça te mènera vraiment à quelque chose. Quand on te félicite tu souris, tu remercies tout en restant modeste mais en réalité, tu n'en as que faire d'exceller dans les études parce que tu ne parviens pas à assimiler un but à tout ça. Tu laisses faire, et au final tu te fais bouffer par ton entourage, par ta propre vie sans même que tu ne cherches à changer le cours des choses. Des masques tu en as à revendre. Pour beaucoup tu sembles débordant de vie mais tu te trouves fade, décevant, ordinaire et surtout ennuyant. Tu t'ennuies plus toi-même que quiconque, tu pourrais même dire que tu te détestes comme tu l'es et que tu envies les autres parce qu'ils "vivent", alors que tu ne ressembles qu'à un pantin. Dans le fond tu te méprises plus que les autres ne te méprisent, et tu ne sembles pas en mesure de t'aimer. Tu te vois comme un menteur, un manipulateur, un être incapable d'exister en dehors de l'obscurité. Et la seule chose qui semble illuminer ta vie, c'est le sourire des autres.
1m80 ▲ 65kg ▲ Châtain ▲ Yeux bleus ▲ Peau pâle ▲ Sent la cannelle ▲ Porte quasiment tout le temps une écharpe ▲ Fan des hairpins ▲ De base il est censé porter des lunettes mais yolo ▲ S'habille souvent de manière à se mettre à l'aise ▲ Sourit souvent ▲ Assez large d'épaules ▲ très ikemen ▲ cicatrice au niveau de la tempe droite cachée par ses cheveux ▲ Porte souvent un masque parce qu'il chope tous les virus qui passent ▲ Ambidextre ▲ Se balade quasiment tout le temps avec sa guitare dans le dos ▲ A souvent l'air absent
L'histoire en 30 lignes! Il faut que tu expliques tout ce qu'il s'est passé, de sa naissance jusqu'à sa mort. Et s'il est étranger, sa venue au Japon. Essaye d'expliquer ce qu'il s'est passé après la découverte de ses pouvoirs! Cette partie est très importante, il ne faut pas la négliger!  

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus vitae tortor elit. Donec posuere leo quis nisl condimentum vitae adipiscing erat suscipit. Vivamus elementum metus ipsum. Cras aliquet, dolor ut ultricies elementum, leo urna porttitor turpis, id ultricies libero odio quis risus. Etiam et dolor dolor. Cras gravida ligula ac lorem elementum vel consectetur tellus molestie. Suspendisse faucibus mi ac tortor pretium bibendum. Integer pharetra purus at quam ultrices at mollis diam egestas. Donec semper lorem at purus rutrum in sollicitudin erat euismod. Mauris sodales laoreet euismod. Curabitur et diam eget sem fringilla posuere. Duis pellentesque velit et erat blandit quis vestibulum nisi dictum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vivamus vitae tortor elit. Donec posuere leo quis nisl condimentum vitae adipiscing erat suscipit. Vivamus elementum metus ipsum. Cras aliquet, dolor ut ultricies elementum, leo urna porttitor turpis, id ultricies libero odio quis risus. Etiam et dolor dolor. Cras gravida ligula ac lorem elementum vel consectetur tellus molestie. Suspendisse faucibus mi ac tortor pretium bibendum. Integer pharetra purus at quam ultrices at mollis diam egestas. Donec semper lorem at purus rutrum in sollicitudin erat euismod. Mauris sodales laoreet euismod. Curabitur et diam eget sem fringilla posuere. Duis pellentesque velit et erat blandit quis vestibulum nisi dictum.
code © perry sur apple-spring ▬ 2014


Revenir en haut Aller en bas
 
Drowning in a wave of sadness; pretending to be okay [u.c]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le drôle de bug du Samsung Wave
» Samsung Wave - paramétrage Wap et MMS
» RealPlayer >>>> Badware
» shockwave player
» summertime sadness ♡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagerou Project RPG :: ADMINISTRATION :: Présentations-
Sauter vers: