Partagez | 
 

 •• C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie •• Iwase & Misaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autres Comptes : Kaname Kentarou
Messages : 17
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 19
Localisation : Dans une salle sombre avec une télé au milieu et des fils jaunes qui pendent au plafond ~
Couleur : #C5C5C5

Voir le profil de l'utilisateur http://psychoses.weebly.com/
avatar

MessageSujet: •• C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie •• Iwase & Misaki   Lun 19 Oct - 18:25


• Mekakucity version Shibuya •
Misaki et Iwase


         Le 19 octobre, un Lundi pour être précis, les vacances commencent à peine pour les élèves du plus jeune âge, aux plus jeunes adultes. Cependant, en plein centre-ville de Mekakucity, il est temps pour un certain nombre de personnes de rentrer du travail. "C'est amusant", pense Iwase, "Tant de personnes avec si peu d'espace". Elle s'avance dans la foule, à contresens, faisant face à des centaines de personnes qui ne la remarquent même pas. il fait assez froid ce jour-là. peu importe si l'on était en automne, il faisait un temps d'hiver, et tout le monde semblait être du même avis.

         Christine, la vieille Plymouth Fury de 1958, roule enfin. Depuis son accident avec Iwase, cette dernière s'est occupée d'elle comme on prend soin d'une personne en fin de vie. Christine aussi avait frôlé la mort, elle l'avait même connu plusieurs fois.

Cette dernière était garée dans un parking à l'autre bout de ce quartier, si ce n'est dans le quartier voisin. "Patience, Christine, patience. Je m'amuse un peu puis je reviens" souffle la jeune femme psychotique. Personne de son imagination n'est là pour l'accompagner aujourd'hui.

         Les voitures défilent après les piétons. Il n'y a pas beaucoup de vieilles voitures ici, à la grande déception d'Iwase. Sans doute aurait-elle dû vivre aux Etats-Unis, là où toutes les autres Plymouth, les Morgan, les Delorean et les Alfa se croisent tous les jours. Mais là-bas, il n'y a peut-être pas d'autres personnes comme elle, et elle ne peut pas aller jusque là-bas pour ses études, même si elle aimerai bien. Mekakucity lui convient. Les grands carrefours, n'importe quel endroit très fréquenté lui suffit pour s'amuser un peu.
Elle jette quelques regards aux passants, certains les remarquent, d'autres non. Mais qu'importe, une jeune femme qui se balade tranquillement ne peut pas être à craindre. Cette dernière vise le petit parc au milieu du carrefour. "Quelle idée idiote de mettre un parc à cet endroit".
Le soleil est encore haut dans le ciel, et même lorsqu'il se retrouvera en bas, puis aura disparu, elle sera encore là, en train de piétiner, et Christine attendra. les énormes écrans sur les façades des immeubles brillent jour et nuit, et lorsque la jeune fille en a assez de marcher, elle s'assoit et regarde les écrans. Sur l'un d'eux s'affiche une bande annonce pour un film d'animation, sur l'autre une publicité pour on ne sait quoi, et sur un autre encore, un anime en rediffusion.
Puis, en ayant assez d'attendre, Iwase se lève et fixe la foule d'un regard étendu et englobant. Puis elle s'avance sur un passage piéton, peu importe lequel, suivant les pas de la foule.


Sa folie lui ferai presque penser que son visage entier a été remplacé par un oeil géant.


Elle les observe tous, retiens chacun de leurs visages, arrive de l'autre côté de la route, et revient sur ses pas.
Finalement, alors qu'elle rejoint la fontaine au milieu du carrefour et s'assoit à son rebord, une lueur rouge naît dans ses yeux, puis le temps ralentit considérablement, puis il s'arrête.
Un léger rire s'échappe de ses lèvres.




__________

Life is just a strange thing, so stupid, so fragile, so uncertain that I can break it with my mind
Quietly, I'm laughing, my lips twisted by my madness

“How idiotic”
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Kirisaki Haku ; Maekawa Amber
Messages : 230
Date d'inscription : 11/01/2014
Localisation : Là ou y a des nendoroids (๑•̀ㅂ•́)و✧
Couleur : FF6600
Fiche de Personnage
Cause de mort: Chute dans les escaliers
Relations:
Capacité: Linking Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hinata Misaki

Mascotte ©

MessageSujet: Re: •• C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie •• Iwase & Misaki   Jeu 22 Oct - 22:26

C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie
codage par palypsyla sur apple-spring

Avec un soupir et un rythme en deux temps, la brunette tente avec difficulté de se frayer un passage dans cette foule bien trop compacte, cette marée humaine des heures de pointes. Ah, si elle avait su, sûrement aurait-elle pris le train quelques heures plus. Mais à défaut d'avoir eu l'intuition pour le deviner, la jeune fille qu'est Misaki se retrouvait ainsi à devoir étouffer en tentant de passer entre les silhouettes de personnes pressées de rentrer à leur domicile après une éprouvante journée de travail. Ce n'était pourtant pas Tokyo, et encore moins Shibuya, aussi la demoiselle pouvait s'étonner d'une telle affluence, surtout en période de vacances scolaires.

A vrai dire, elle avait déjà quitté Mekakucity pour trois jours à compter de samedi, le temps de retourner voir ses parents en province. Des retrouvailles que Misaki n'attendait pas forcément, ne sachant pas vraiment quelle attitude adopter avec le couple depuis la mort présumé de sa soeur et sa décision de déménager et s'enfuir loin des problèmes qu'elle aurait du affronter. La demoiselle n'avait eu qu'une envie durant ce cours séjour : rentrer le plus vite possible en ville et retrouver ainsi des lieux plus familiers.

Ah, si elle avait su qu'elle piétinerait autant en sortant de son train, puis du métro, elle aurait vraiment pris l'horaire d'avant, pour s'assurer un retour plus tranquille. Presque énervée, ses pensées vont rapidement à des choses plus importantes qu'elle aurait à faire. Et il y en avait sûrement, l'image de la base du Mekakushi Dan surgissant presque immédiatement dans son esprit. La lycéenne osait encore difficilement se rendre à cet appartement, malgré le fait qu'elle faisait maintenant partie du groupe. Et toujours aucune avancée sur Koyen. Il ne faut pas qu'elle s'inquiète, il est en vie, forcément, il lui a dit qu'il l'attendrait après tout. Le garçon n'est pas du genre à briser une promesse, elle en est persuadée.

La petite lycéenne arrive au bout d'un moment de marche à un carrefour, à la moitié du chemin pour trouver la station qui l'amènera au plus proche de son petit appartement. Et soudainement, Misaki sent que quelque chose cloche. Ou plutôt, elle le voit de ses yeux noisettes, en observant les  passants et ses alentours. Lents, ils ralentissent jusqu'à se figer, comme si le temps était altéré d'une façon ou d'une autre. Impossible, on se croirait dans un mauvais manga sur les ESPers. Ou alors quelque chose en rapport avec ses yeux, ce qui semblait déjà plus probable. Lentement, la brunette déglutit, mal à l'aise et presque effrayée, resserrant son emprise sur son sac à dos. Pour un peu, elle frissonnerait malgré son écharpe.

Calme, il faut que la demoiselle reste calme et évite de paniquer. Enfin, même si son trouble doit apparaître clairement sur son visage. La cause de tout cela doit être dans son champs de vision, probablement. Si elle pouvait regarder avec plus d'attention, surement qu'elle remarquerait les yeux rouges, et en profiterait pour contacter Kido... Oui, tout va bien se passer, il faut juste qu'elle reste calme et arrive à chasser cet air se plaçant entre surprise et peur de son visage enfantin.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Kaname Kentarou
Messages : 17
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 19
Localisation : Dans une salle sombre avec une télé au milieu et des fils jaunes qui pendent au plafond ~
Couleur : #C5C5C5

Voir le profil de l'utilisateur http://psychoses.weebly.com/
avatar

MessageSujet: bluhbuhbluh je suis là   Ven 23 Oct - 14:28


• Mekakucity version Shibuya •
Misaki et Iwase


         Les yeux d'Iwase brillaient d'un rouge vif, si intense qu'elle en éclairerait une salle plongée dans le noir.
         Plus rien ne bougeait ni n'émettait le moindre son. Iwase était absolument persuadée d'avoir la ville entière pour elle seule. Peut-être même sa capacité fonctionnait-elle pour le monde entier, que le temps s'était arrêté pour le monde entier. Sans doute Iwase pourrait-elle vivre éternellement, seule, comme elle le souhaite, où elle le souhaite...


Elle sourit à cette idée, ce n'est que de la folie pure.


         Son regard se posait sur les écrans, sur les passants, les arbres, et tout ce qui ne bougeait plus désormais. La jeune femme ne marchait plus tranquillement sur le passage piéton, où la concentration d'humains était encore plus forte que dans un immeuble résidentiel. Elle passait entre les voitures, admirait les plus belles, puis entendit quelque chose. Un bruit, tellement léger, mais puisque tout autour étais si silencieux, le moindre murmure ne saurait se cacher. Iwase se retourna, chercha quelques secondes, puis pensa que tout ceci n'était en fait que sa respiration.


Ou sa psychose, peu importe.


         Puis, tandis qu'elle s'avançait de nouveau vers les passants, et remarqua que le bruit s'intensifiait. Elle s'approcha de certains, s'éloigna d'autres. Le doux murmure ressemblait à une légère respiration. Sa bouche se tordit en un sourire, déformé par la peur qu'elle ne soit pas seule à bouger encore. La jeune femme tourna plusieurs fois sur elle-même, puis fixa du regard une personne au hasard, la pointa du doigt, et la poussa légèrement. Remarquant qu'elle ne réagissait pas, Iwase répéta ceci sur quelques passants de manière aléatoire, jusqu'à ce qu'elle pousse doucement une jeune femme aux cheveux bruns, clair et légèrement dorés.


HRP:
 
[/font][/color]


__________

Life is just a strange thing, so stupid, so fragile, so uncertain that I can break it with my mind
Quietly, I'm laughing, my lips twisted by my madness

“How idiotic”
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Kirisaki Haku ; Maekawa Amber
Messages : 230
Date d'inscription : 11/01/2014
Localisation : Là ou y a des nendoroids (๑•̀ㅂ•́)و✧
Couleur : FF6600
Fiche de Personnage
Cause de mort: Chute dans les escaliers
Relations:
Capacité: Linking Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hinata Misaki

Mascotte ©

MessageSujet: Re: •• C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie •• Iwase & Misaki   Lun 21 Déc - 21:33

C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie
codage par palypsyla sur apple-spring

Misaki ne sait pas, Misaki ne veut pas savoir ce qu'il se passe. Le sang qui bat à ses oreilles éclipse tout ce qu'elle pourrait entendre d'autre. Enfin, s'il y avait le moindre bruit. Le silence est pesant, si bien qu'il en finit par rajouter une couche de stress supplémentaire à la lycéenne. Et dire qu'en temps normal, elle rit de ceux qui ne peuvent résister à leurs peurs, elle rit de ceux qui ne peuvent faire face à une situation compliquée. La voilà totalement démunie face à cette évènement sans queue ni tête.

Et d'un coup, un individu apparaît dans son champ de vision. Une individu pour être précis, aux cheveux sombres, noirs comme le jais, à peine plus grande qu'elle. Mais surtout, la jeune femme peut se mouvoir sans aucun problème, comme si l'étrange état dans lequel était plongé l'endroit ne l'atteignait simplement pas. Et bientôt, la voilà qui sourit d'un sourire se rapprochant de la démence, contraire aux sourires que Misaki a pu voir pour le moment. Et la brunette ne peut s'empêcher de frissonner de peur face à ce personnage incarnant nombre de ses craintes.

Doucement, la voilà qui commence à pousser des passants, semblant amusée par ses propres actions, au point de recommencer à chaque fois. Et Misaki, Misaki ne peut se calmer au final, tel un animal effrayé par une menace plus grande que lui. Oui, son instinct lui hurle de s'en aller, de courir loin d'ici, sans regarder et sans se soucier des passants qui n'auront de toute façon sûrement aucune influence sur sa vie. Peut-être que la personne qu'elle était en arrivant à Mekakucity aurait réagit différemment, et sûrement aurait-elle déjà la main sur un cutter, comme pour se défendre en cas de besoin. Mais Misaki, Misaki ne peut pas.

La sinistre silhouette se rapproche d'elle au fur et à mesure, tandis que la demoiselle devient de plus en plus anxieuse. Ne t'approche pas, ne t'approche pas, c'est tout ce qu'elle arrive à penser, et les seuls mots qu'elle parvient à former dans son esprit en alerte. Et quand la jeune femme finit par arriver à sa hauteur pour la pousser doucement comme avec les autres passants, c'est presque comme si tout avait disparu autour de Misaki, si ce n'est les battements de son cœur qui résonnent à ses oreilles, désagréable écho, et la vision des yeux rouges de l'inconnue.

Les jambes de la brunette manquent de défaillir tandis qu'elle tremble de tout son être. Rapidement, elle sent les larmes lui monter aux yeux, en réaction à cette scène d'une rare intensité dans sa vie jusqu'à présent. Oui, Misaki a peur, peur pour sa vie, étrange sentiment que voici paraître. Va t'en, s'il-te-plait, va t'en d'ici, qu'elle pense, au bord des larmes suite à tant de tension et d'angoisse. Elle ne veut pas, elle ne veut plus, elle ne désire que rentrer chez elle et se sentir en sécurité.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Autres Comptes : Kaname Kentarou
Messages : 17
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 19
Localisation : Dans une salle sombre avec une télé au milieu et des fils jaunes qui pendent au plafond ~
Couleur : #C5C5C5

Voir le profil de l'utilisateur http://psychoses.weebly.com/
avatar

MessageSujet: Re: •• C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie •• Iwase & Misaki   Dim 8 Mai - 20:46


• Mekakucity version Shibuya •
Misaki et Iwase


         Elle avait vu quelque chose bouger, quelqu'un pour être précis. Très légèrement; une légère oscillation mais c'était bien assez. Cette douce respiration semblait s'intensifier, elle n'était ni calme, ni bruyante, c'était une respiration saccadée et pourtant silencieuse.
Pas assez pourtant.
Elle entendit un léger murmure dans le fond de son crâne.


" Ne t'approche pas, ne t'approche pas."


Iwase se retourna immédiatement et chercha celle ou celui dont émanait ces petits frémissements.


Va t'en, s'il-te-plait, va t'en d'ici.


- Je ne te veux pas de mal. Dit-elle d'une voix faussement douce, le sourire cinglé cloîtré sur le visage.

Elle revint sur ses pas, scrutant le moindre détail aux alentours. Sa main se posa sur l'épaule de quelqu'un, qui ne réagit aucunement. Puis elle essaya sur quelqu'un d'autre, puis une autre personne, sans succès.
Elle vit cette petite oscillation, et leva les yeux sur un visage crispé de peur.
Iwase perdit immédiatement son faux sourire, et tordit les lèvres en un mélange d'étonnement. Elle s'avança vers la jeune femme et ses cheveux bruns, clairs et légèrement dorés.
Sa voix se transforma en quelque chose de plus attentionné.

- Je ne voulais pas te faire peur. Prononça-t-elle, avant d'ajouter - J'ai cru que c'était quelqu'un d'autre.

Iwase n'aimait pas vraiment cette situation. Il faut croire que ça le l'inquiétait pas, mais ne la laissait pas indifférente pour autant. Il n'était encore jamais arrivé que sa capacité n'agisse pas sur quelqu'un.


HRP:
 
[/font][/color]

c

__________

Life is just a strange thing, so stupid, so fragile, so uncertain that I can break it with my mind
Quietly, I'm laughing, my lips twisted by my madness

“How idiotic”
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: •• C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie •• Iwase & Misaki   

Revenir en haut Aller en bas
 
•• C'est comme à Shibuya, mais avec une tarée qui s'amuse avec le temps et une autre qui fait de la télépathie •• Iwase & Misaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer un autre serveur comme sosblog mais pour créer des site gratuit
» Faire des catégories rétractables, mais avec une icône +.
» Photos défilantes comme bannière mais pas aléatoire
» De l'image, mais pas de son
» Megazine 3 : un "flip album"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kagerou Project RPG :: MEKAKUCITY :: Centre Ville-
Sauter vers: