Partagez | 
 

 boom- headshot •• feat. shimahiga takano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autres Comptes : kujikawa mikumo
Messages : 59
Date d'inscription : 17/10/2014
Localisation : do you really want to know. do you really.
Couleur : mediumaquamarine yeah
Fiche de Personnage
Cause de mort: étouffement
Relations:
Capacité: closing eyes

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MessageSujet: boom- headshot •• feat. shimahiga takano   Ven 24 Oct - 19:15



boom- headshot

feat. shimahiga takano


▬ Haaaah, il fait froid ...
Tu songes un instant à rentrer chez toi - mais ça serait dommage, tu viens à peine de poser un orteil dehors et puis en plus, pour une fois, t'es bien obligé de sortir. Bon. T'aimes pas spécialement obéir aux ordres et ta compétence en matière de "suivre un plan à la lettre" s'est déjà révélée inexistante un certain nombre de fois. Hrm. Tu te contentes donc de remonter la fermeture éclair de ton manteau et sur le rythme de Phoenix par Fall Out Boy, tu te mets en route vers le point de rendez-vous. Uh, si tu te souviens bien- Tu te souviens pas en fait, tu te rappelles même pas de la mission du jour, juste que tu es sensé retrouver un "fanatique de pandas roux avec un hoodie prune" - citation mot pour mot hein et d'ailleurs tu sais pas vraiment comment la prendre, genre est-ce que tu dois te réjouir d'avoir autre chose qu'un fou furieux qui réfléchit avec ses poings ou t'inquiéter de son obsession. Tu choisis d'en être assez content : ça te fait un peu de changement et quand on sait à quel point tu n'aimes pas la monotonie et les répétitions, forcément, même une légère variation comme celle-ci fait du bien.

Bref. Centre-ville okay. Il te semble que tu es sensé retrouver ton acolyte à 19 heures près de la fontaine sur la grande place piétonne là. La plus voyante en fait. A moins que ta mémoire sélective ne décide de t'épargner les affres d'exécution d'un ordre - alors que t'aurais pu passer la soirée sur Netflix à regarder Hannibal, merde quoi - au point qu'elle ait effacé le véritable emplacement de ta mémoire. Sauf que, hahaha, si jamais tu te cassais, t'allais probablement te faire courser et casser la gueule par le reste du Dan. Pas que l'idée de te faire poursuivre te déplaît - ton étrange notion de l'amusement classe cette action comme "drôle, faut pas chercher -, mais te faire passer à tabac, hmmm, moyen.

19 heures donc. Et tu es en retard, juste un peu, de quelques minutes d'après ton portable, mais t'en as un peu rien à foutre. Ça te ferait presque une excuse potable si l'autre s'est barré, style "oui mais en fait, je me suis perdu dans le métro" - ah mais non, tu flippes de prendre le métro, merde. Hm. Réfléchissons- oh, et puis non tiens. Tu te trouveras une excuse si tu constates son absence, ça sert à rien de t'épuiser le cerveau pour que dalle. Alors que t'aurais pu utiliser ce temps de réflexion à ... à réfléchir à ton dîner par exemple - c'est important okay, t'aimes pas manger la même chose deux jours de suite, quel maniaque.

Tu presses même pas le pas, quitte à arriver en retard, autant arriver TRÈS en retard - ne demandez pas où est la logique là-dedans, il n'y en a pas, c'est juste ta manière tordue de penser. Tu t'appliques juste à essayer de te remémorer le but de la mission du jour. C'était une connerie à base d'armes à voler à des gens. Probablement à la seule caserne de Mekakucity - qui n'a pas lieu d'être d'ailleurs, hahaha, très peu de militaires dans le coin. Probablement. Bon bah t'as qu'à faire semblant de savoir et essayer de capter sur le vif.

Et donc après ce blabla un peu inutile dont on pouvait très bien s'épargner la lecture, tu finis par arriver près de la fontaine en question. Et accessoirement, par repérer le hoodie de ton partenaire - c'est à croire qu'il n'en possède qu'un, à moins que tu te sois gouré hrrm -. Tu t'avances sans te presser vers lui avant de te stopper environ un ou deux pas derrière et tu te penches tout aussi tranquillement pour le regarder.

▬ C'est toi Mr Shimahiga "j'aime les pandas roux" ? tu demandes directement, avec un sourire machinal, sans raison - ce sourire qui fait soit flipper, soit kyatter et que t'as jamais compris pourquoi.


hrp:
 

__________